Saint-Martin : toute l'île en état d'alerte avant l'ouragan José

France 3

Avant que l'ouragan José ne frappe Saint-Martin, la priorité est la mise en sécurité de la population. Des vents violents à 110 km/h sont attendus.

Les gravas consécutifs au passage de l'ouragan Irma s’amoncellent toujours devant l'hôpital de Saint-Martin. Sur le parking en hauteur, des gens prennent de l'essence sur une voiture retournée. Noémie et son ami siphonnent le réservoir. L'essence est devenue une denrée rare. "On n'est même pas aidé par les gendarmes, car ils sont surmenés. Ils nous ont dit de nous débrouiller seuls", relate la jeune avocate.

L'hôpital, lieu de rassemblement

Face à l'anarchie généralisée, l'hôpital reste un repère et certains patients viennent moins pour se faire soigner que pour se rassurer. Les médecins troquent même leurs blouses blanches pour devenir météorologues et rassurer les patients. À l'extérieur, tout le monde est fébrile. Soudain, les forces de l'ordre indiquent de rentrer à l'intérieur de l'hôpital, avant de rassurer. C'était une fausse alerte. Le ciel est pour l'instant nuageux, mais il n'y a pas de vent et il ne pleut pas. D'ici 20h, tout le personnel de l'hôpital et les malades vont être consignés, jusqu'à ce que l'alerte de ouragan José soit levée.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne