Saint-Martin : les secours arrivent

FRANCE 2

Jacques Cardoze se trouve en direct de l'île de Saint-Martin (Antilles françaises) où il fait le point sur l'arrivée des secours.

Les sinistrés des Antilles françaises expriment leur colère et leur impatience. De nouveaux moyens ont été annoncés ces dernières heures par l'Élysée et le ministère de l'Intérieur. "Ce sont des moyens considérables et spectaculaires qui ont été décidés par Paris ces dernières heures. Un peu tardivement au goût de la population qui est excédée, une population qui fait face aux pillages. D'ailleurs, le GIGN, le GIPN, les groupes d'intervention de la gendarmerie nationale et de la police nationale sont déjà à pied d'oeuvre depuis ce matin. À cela s'ajoutent les gendarmes mobiles, des militaires : ce sont 650 hommes qui s'ajoutent aux 1 000 déjà présents au lendemain de la catastrophe", relate Jacques Cardoze.

L'eau et l'électricité

Deux frégates croisent en mer avec des hélicoptères qui font de la reconnaissance au-dessus de Saint-Martin. "Il y a cet A400M qui, pour le moment, est à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et devrait atterrir dans les jours qui viennent, parce qu'il ne peut pas atterrir sur le seul aéroport praticable qui se trouve côté français. Il y a un autre défi en dehors de la sécurisation, c'est évidemment la distribution d'eau et le rétablissement de l'électricité", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne