Saint-Martin : l'insécurité amplifie les ressentiments

FRANCE 3

À Saint-Martin (Antilles françaises), tous les services de l'État ont été impactés par l'ouragan Irma. La population a exprimé un sentiment d'abandon.

Les habitants de Saint-Martin (Antilles françaises) tentent de quitter l'île à l'arrivée du moindre bateau. Un navire a permis d'acheminer des sapeurs-pompiers venus de Guadeloupe. "On a été réquisitionnés par le préfet. Il nous a demandé les caractéristiques du navire, l'autonomie", explique Bernard Mirre, le capitaine de l'Archipel. La tension ne faiblit pas sur l'île sinistrée où l'insécurité amplifie les ressentiments. Devant l'aéroport, le filtrage s'améliore, privilégiant les personnes vulnérables.

2 000 militaires, gendarmes et policiers

À Paris, inquiets, l'Élysée et le gouvernement tentent de contrecarrer la polémique naissante sur l'organisation des secours. Les moyens lourds commencent à arriver. Un gros-porteur militaire chargé d'eau et de matériel s'est posé en Martinique. En Guadeloupe, un des plus gros avions du monde vient d'atterrir, emportant une cinquantaine de groupes électrogènes. D'ici ce soir, selon le gouvernement, 2 000 militaires, gendarmes et policiers seront déployés à Saint-Martin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne