Saint-Martin : Emmanuel Macron face à l'impatience des habitants

France 2

Emmanuel Macron est revenu, comme il l'avait promis il y a un an, sur l'île de Saint-Martin, samedi 29 septembre. Il n'a pas semblé satisfait de l'utilisation des fonds débloqués pour les travaux de reconstruction. C'est sous une pluie battante qu'il a décidé d'aller au plus près des habitants, avec à la clé des rencontres et des échanges assez inédits.

Revenir un an après, arpenter les rues pour voir l'avancée de la reconstruction, c'était prévu. Ce qui ne l'était pas, c'était de s'inviter chez les habitants. Dans cet appartement, Emmanuel Macron rencontre un jeune homme qui vient de sortir de prison. Mais face à lui, le plus souvent, la population se montre furieuse face à la lenteur de la reconstruction. Une mère de famille s'indigne de voir ses enfants aller à l'école dans des préfabriqués qui servaient autrefois de toilettes aux gendarmes.

200 millions d'euros pour reconstruire

De la colère, car il y a un an, Emmanuel Macron promettait aux habitants une reconstruction exemplaire. L'État s'était engagé à fournir une aide de 500 millions d'euros, mais la somme n'a pas totalement servi à la reconstruction. Quelque 160 millions d'euros ont été engloutis par le dispositif d'urgence, comme le pont aérien. Environ 140 millions d'euros ont été versés aux entreprises et salariés au chômage technique. Ne reste donc plus de 200 millions d'euros pour reconstruire. Aujourd'hui, de nombreuses infrastructures attendent toujours des travaux. Emmanuel Macron avait aussi promis des démarches simplifiées pour reconstruire. Mais pour le président, si la reconstruction traîne, ce n'est pas la faute de l'État, mais celle de la corruption. Un an après l'ouragan, un tiers des bâtiments seulement ont été reconstruits sur l'île de Saint-Martin.

Vous êtes à nouveau en ligne