Ouragan Irma : un premier bilan rassurant en Guadeloupe

FRANCE 3

Sur sa trajectoire, Irma a relativement épargné la Gaudeloupe. L'alerte rouge a été levée ce matin. En direct de Deshaies (Guadeloupe), Sophie Vingadassalom, journaliste à Guadeloupe 1ère, fait le point.

L'alerte rouge a été levée en Guadeloupe ce mercredi 6 septembre au matin. En effet, "on peut dire que la Guadeloupe a échappé au pire, vu ce qu'il se passe à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy", explique Sophie Vingadassalom, journaliste à Guadeloupe 1ère. "Je me trouve à Deshaies (Guadeloupe), vous pouvez apercevoir deux des trois voiliers qui se sont échoués sur le littoral. Fort heureusement, ils n'étaient pas occupés."

Des creux d'1m50 à 3 mètres sont encore attendus

"Quant au troisième", poursuit la journaliste, "le propriétaire se battait avec les éléments. Une solidarité s'est mise en place grâce à la population, les marins pécheurs. Il a ainsi pu se mettre à l'abri, ainsi que son embarcation. Nous sommes donc à Deshaies, en Côte Craïbes, une commune encore exposée à la traine d'Irma, des creux d'1m50 à 3 mètres sont encore attendus, ainsi que des rafales de 60 à 70 km/h."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne