Ouragan Irma : Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Guadeloupe et la Martinique passent en alerte rouge

A Saint-Martin, des employés municipaux de Marigot coupent des arbres en prévention de l\'arrivée de l\'ouragan Irma, mardi 5 septembre 2017. 
A Saint-Martin, des employés municipaux de Marigot coupent des arbres en prévention de l'arrivée de l'ouragan Irma, mardi 5 septembre 2017.  (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)

Franceinfo détaille la nature de la menace ainsi que les conseils délivrés par Météo France. 

L'ouragan Irma avance dangereusement en direction des Antilles. Mardi 5 septembre, les îles du nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy), ainsi que la Guadeloupe et la Martinique, ont été placées en alerte rouge par Météo France.

L'ouragan est devenu mardi "un ouragan extrêmement dangereux" de catégorie 5, soit le maximum de l'échelle qui mesure ces phénomènes, a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC). Franceinfo détaille la nature de la menace ainsi que les conseils délivrés par le prévisionniste et les autorités. 

Saint-Barthélemy et Saint-Martin : alerte rouge "cyclone"

Les deux îles se situent sur la trajectoire de l'ouragan Irma et ont été placées en alerte "cyclone", par Météo France. L'ouragan progresse en s'intensifiant en direction de l'arc antillais, à commencer par Saint-Barthélemy et Saint-Martin, qui connaîtront pour la première fois un cyclone de cette catégorie, selon Metéo France.

Après ce passage en alerte rouge cyclonique, synonyme de confinement de la population, Anne Laubies, la préfète déléguée de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, a prévu un passage au niveau violet (le plus haut niveau de vigilance). "La situation sera très dangereuse pour tous. Sont attendus des vents de 200 km/h, avec des rafales pouvant atteindre 280 km/h, des précipitations de l'ordre de 200 à 300 mm, et une forte houle cyclonique avec des creux de plus de 10 m", a indiqué la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

"Dans les deux îles, tout est fait pour conseiller la prudence et même inciter les habitants à choisir de se mettre à l'abri dans les espaces prévus à cet effet", indique la 1ère.


LES HABITANTS DE SANDY GROUND APPELES A SE METTRE A L'ABRI

La Guadeloupe : vigilance rouge "cyclone"

Après Saint-Barthélemy et Saint-Martin, l'archipel guadeloupéen a, à son tour, été placé en vigilance rouge. "Un niveau d'alerte qui doit inciter ainsi tout un chacun à la prudence et au début de confinement. Elle indique en tout premier lieu que les premiers effets de l'ouragan devraient se faire sentir dans les toutes prochaines heures", précisent nos confrères de La 1ère


vilances_ROUGE

La Martinique : vigilance rouge "mer dangereuse" 

La Martinique a également été placée en vigilance rouge, mais l'île n'étant pas directement sur le trajet d'Irma, cette vigilance concerne un risque de "mer dangereuse à la côte". "Actuellement, la houle de Nord-Est arrive déjà sur le littoral atlantique. D'autre part, le vent a basculé à l'ouest, direction inhabituelle, il est modéré mais agite déjà la mer des Caraïbes", indiquent nos confrères de Martinique 1ère.

Enfin, la Martinique est également en alerte jaune pour vents violents, fortes pluies et orages : "Sans commune mesure avec les vents proches de l’œil du cyclone, [les vents] atteindront 50 à 60 km/h la nuit prochaine, avec des rafales pouvant dépasser 80 km/h, voire localement 100 km/h sur le relief et les cols exposés".

Vous êtes à nouveau en ligne