Les ouragans, comment ça marche ?

franceinfo

Sofia Dollé, journaliste de franceinfo, explique comment les ouragans sont classés en fonction de leur puissance. Et donc de leur dangerosité.

Les ouragans ont leur échelle, c’est l’échelle de Saffir-Simpson. On classe les ouragans en fonction de la puissance des vents”, explique Sofia Dollé. La catégorie 1 concerne ainsi les ouragans dont les vents se situent entre 118 et 153 km/h. En catégorie 2, les vents atteignent les 177 km/h, tandis que la catégorie 3, celle à laquelle appartient à cette heure l'ouragan Dorian, comprend des vents jusque 209 km/h. Pour le moment, l’ouragan, à l’approche des côtes américaines, provoque des bourrasques atteignant les 185 km/h. Mais la vitesse du vent pourrait encore se renforcer à l’approche de la Floride (États-Unis).

Le spectre Katrina

On craint ainsi que Dorian atteigne une proportion encore plus importante. En catégorie 4, les vents atteignent les 251 km/h. Et en catégorie 5, la plus impressionnante, on repense évidemment à l'ouragan Katrina, qui avait frappé de plein fouet La Nouvelle Orléans”, conclut Sofia Dollé. Un ouragan qui avait provoqué, à lui seul, des dégâts considérables et causé la mort de 1 800 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne