Irma : des vents à plus de 200 km/h sur la Floride avec de "forts risques" de tornade

L\'ouragan Irma s\'abat sur Miami, en Floride (États-Unis), le 10 septembre 2017.
L'ouragan Irma s'abat sur Miami, en Floride (États-Unis), le 10 septembre 2017. (SAUL LOEB / AFP)

L'ouragan Irma touche les États-Unis après les Antilles. Bien que rétrogradé en catégorie 2, il provoque inondations et vents violents à Miami, où se trouve le correspondant de franceinfo. 

L'ouragan Irma s'abat sur la Floride dimanche 10 septembre avec des vents qui soufflent à plus de 200 km/h, selon le correspondant de franceinfo présent sur place. L'ouragan a été rétrogradé en catégorie 2 sur 5 mais il reste extrêmement dangereux d'après les autorités américaines. Dans l'archipel des Keys, l'eau est montée jusqu'à trois mètres par endroit. Dans Miami, au moins deux grues se sont effondrées, plusieurs rues sont inondées. 

Il est littéralement impossible de marcher dehors, le vent est trop fort et les fils électriques dansent dans les airsGrégory Philipps, correspondant de franceinfo à Miamià franceinfo

L'ouragan Irma a fait au moins trois morts en Floride, dans des accidents de voiture liés à l'ouragan. Il progresse désormais vers Naples, sur la côte ouest de l'État, mais il y a un fort risque de tornade, signalent les autorités. Au moins une tornade a été signalée près de l'aéroport de Fort Lauderdale.


Dans les hôtels, les familles se regroupent dans des salons, certains dans les escaliers, par peur du vent. "Tout le monde croise les doigts pour que les vitres anti-impact ne cèdent pas, mais normalement elles résistent à des vents qui vont jusqu'à 300 km/h", ajoute notre correspondant.

L'ouragan Irma s'abat sur la Floride : le reportage du correspondant de franceinfo Gregory Philipps
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne