Les ouragans plus violents, mais pas plus fréquents

FRANCEINFO

Les ouragans sont de plus en plus violents. Ils se forment parfois dix kilomètres au-dessus de nos têtes et s'étendent sur des centaines de kilomètres.

C'est une première. Cela fait quatre années d'affilée que l'océan Atlantique Nord est frappé par un ouragan de catégorie 5. Sur un siècle, l'Atlantique Nord a été touché 35 fois par un ouragan de catégorie 5. 40% se sont produits dans les vingt dernières années. Parmi eux, il y a eu l'ouragan destructeur Katrina, en 2005, qui a fait plus de 1 800 morts.

27°C minimum en profondeur

Le réchauffement climatique est-il en cause ? Depuis les années 70, les ouragans sont étudiés par satellite. Les scientifiques constatent qu'il n'y a pas davantage de formations du phénomène et que la température chaude des océans contribue à fournir plus d'énergie aux ouragans qui se forment et ils sont ainsi davantage destructeurs.

C'est la température de l'eau qui conditionne leur formation. Elle doit être à 27°C, jusqu'à 60 mètres de profondeur. C'est là que la condensation va monter pour former une tempête tropicale. Elle devient un ouragan quand les vents soufflent à au moins 119 km/h. Pour atteindre la catégorie 2, les vents tourbillonnent à 154 km/h. En catégorie 5, les vents soufflent à 252 km/h.

Vous êtes à nouveau en ligne