Le cyclone Pam a ravagé le Vanuatu

FRANCE 3

Le passage du cyclone présenté comme l'un des pires de l'histoire du Pacifique a dévasté l'archipel. Son président "appelle à l'aide".

Ce samedi 14 mars, le Vanuatu est méconnaissable, ravagé par le passage la nuit dernière de Pam, cyclone de force cinq sur une échelle de cinq. Le vent a soufflé jusqu'à plus de 330 km/h et les vagues ont atteint plus de sept mètres de haut.

Peu d'informations proviennent du pays, où les lignes sont coupées. Mais on craint un bilan humain effroyable. Sur place, Alice Clements, reponsable de l'Unicef, évoque 30 minutes de terreur absolue. A Port-Vila, 90% des maisons et des structures pourraient être détruites. Les quelques images amateur font froid dans le dos.

Situation apocalyptique

De son côté, la Croix Rouge présente la situation comme apocalyptique. Ironie du sort, ce 14 mars, le président du Vanuatu prenait part à un sommet au Japon sur les catastrophes naturelles. A la tribune, Baldwin Lonsdale a appellé à l'aide : "Je vous parle aujourd'hui avec le coeur lourd. Je ne connais pas encore l'impact du cyclone Pam sur Vanuatu. Aujourd'hui, on appelle à l'aide".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne