Etats-Unis. Le carburant rationné à New York après l'ouragan Sandy

Des habitants font la queue pour acheter de l\'essence,le 8 novembre 2012 à New York (Etats-Unis).
Des habitants font la queue pour acheter de l'essence,le 8 novembre 2012 à New York (Etats-Unis). (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a ordonné à partir un rationnement des carburants à partir d'aujourd'hui.

OURAGAN SANDY – Dix jours après le passage de Sandy, la ville de New York n'en a pas fini avec les conséquences de l'ouragan. Le maire de New York, Michael Bloomberg, a ordonné jeudi 8 novembre un rationnement des carburants à partir de vendredi pour faire face à la pénurie.

Les habitants de la ville seront autorisés à s'approvisionner un jour sur deux en fonction du numéro, pair ou impair, de leur plaque minéralogique. La même mesure est entrée en vigueur la semaine dernière dans le New Jersey. Véhicules de secours, bus et taxis n'y sont pas soumis. 

Médecins sans frontières ouvre un centre près de New York

Les pannes d'électricité et les inventaires en cours dans les raffineries ont entraîné une grave pénurie de carburant. Seul un quart des stations services new-yorkaises sont ouvertes, a précisé le maire.

L'ouragan Sandy, qui a atteint les côtes du nord-est des Etats-Unis le 29 octobre, a fait 50 milliards de dollars de dégâts dans ce pays, dont 33 milliards pour le seul Etat de New York, a annoncé jeudi Andrew Cuomo, le gouverneur de cet Etat. Signe de la violence de Sandy, qui a fait 121 morts aux Etats-Unis et au Canada, l'ONG Médecins sans frontières a installé pour la première fois de son histoire un centre d'urgence sur le sol américain, dans les Rockaways, une péninsule rattachée au quartier du Queens.

France 2 - Arnaud Comte, Alexis Jacquet et Baptiste Rimbert

Vous êtes à nouveau en ligne