Au Vanuatu, l'aide humanitaire arrive enfin

FRANCE 3

Au Vanuatu, après le passage du dévastateur cyclone Pam, les 270 000 habitants manquent de tout. Les ONG ont du mal à se rendre auprès des populations qui en ont le plus besoin. Le point avec France 3.

Les premiers avions chargés d'aide humanitaire peuvent enfin atteindre le Vanuatu ce lundi 16 mars, après le passage du cyclone Pam qui a dévasté l'archipel. Sur l'île principale, les frêles habitations n'ont pas résisté à la puissance des vents.

"On n'a pas de nourriture, pas d'électricité, le cyclone a détruit tous nos jardins", confie un enfant. Officiellement, le bilan s'élève à 24 morts, mais il n'est que provisoire et devrait s'alourdir. "On a désespérément besoin d'aide. Il nous faut des médicaments, de la nourriture et de quoi faire une extension de l'hôpital pour l'afflux de nouveaux blessés ", lâche le Dr Richard Leona, chirurgien à Port-Vila, la capitale.

Le sud toujours isolé

À l'aéroport, les cargos se succèdent sur la piste, chargés d'eau, de vivres, de tentes. Ils viennent d'Australie et de Nouvelle-Calédonie. Cette aide ne peut toujours pas atteindre le sud de l'archipel, particulièrement touché par le cyclone. Il faudrait qu'elle soit acheminée via des engins beaucoup plus légers, ces îles n'étant pas dotées de pistes d'atterrissage. Selon les Nations unies, la moitié de la population de cet archipel très pauvre a souffert du passage de Pam.

Vous êtes à nouveau en ligne