VIDEO. La Réunion panse ses plaies après le passage du cyclone

L. ANAKI / C. DESSE / REUNION 1ERE

Les cultures agricoles ont été durement touchées lors du passage de Bejisa. Et 48 heures après, 70 000 foyers étaient toujours privés de courant.

Sur l'île de La Réunion, l'heure est au bilan après le passage du cyclone Bejisa. Vu du ciel, samedi 4 janvier, les dégâts sont impressionnants. De longues traînées boueuses remplacent le vert des champs, les serres sont ouvertes.

Au sol, même constat. Peu de choses ont résisté au passage du cyclone, comme dans cette plantation où cinq hectares de bananiers ont été ravagés. Sur certaines parcelles, ce sont deux ans de travail qui ont été perdus. Fraises, pommes de terre... Toutes les cultures de La Réunion ont été durement touchées.

Le réseau électrique de l'île a lui aussi été perturbé. Plus de 48 heures après le passage de Bejisa, 70 000 foyers étaient toujours privés de courant. Les agents EDF déjà mobilisés devraient recevoir du renfort, pour un retour à la normale espéré jeudi. En visite sur l'île, le ministre des Outre-Mer, VictorinLurel, a estimé que l'état de catastrophe naturelle devrait être reconnu.

Vous êtes à nouveau en ligne