VIDEO. Seychelles, Kilimandjaro, Everglades... Dépêchez-vous de les visiter, le réchauffement climatique les menace

Le changement climatique a un impact sur un quart des sites naturels du patrimoine mondial de l'Unesco. Une proportion presque deux fois plus élevée qu'il y a trois ans.

Blanchiment des coraux, fonte des glaciers, incendies... Certaines destinations touristiques sont à voir maintenant… ou jamais ! Sur les 241 sites naturels classés au patrimoine mondial de l'Unesco, 62 sont désormais "menacés par le changement climatique" contre 35 en 2014, selon un rapport de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), publié lundi 13 novembre. Ne tardez pas pour vos cartes postales...

Quelques rares bonnes nouvelles

"L'augmentation et la vitesse à laquelle nous avons vu cette tendance évoluer en seulement trois ans nous a choqués. Et le rapport prévient que le nombre va probablement augmenter", a lancé la directrice générale de l'UICN Inger Andersen, alors que le rapport estime que le réchauffement fait peser un "risque potentiel" sur 55 autres sites. Heureusement, quelques bonnes nouvelles sont aussi à noter. Le classement de 14 sites s'est amélioré, notamment le parc national de la Comoé en Côte d'Ivoire, où le rétablissement des populations d'éléphants et de chimpanzés a permis de sortir de la catégorie "critique".

Vous êtes à nouveau en ligne