VIDEO. Indonésie, l'archipel englouti

Une partie de l'archipel indonésien s’enfonce dans la mer. Sur la côte nord de l’île de Java, les villages sont constamment inondés. Certaines maisons sont surélevées, d’autres englouties par les flots et la végétation. Jakarta, la capitale de 11 millions d'habitants, est aussi menacée, et les autorités prévoient de construire une ville nouvelle en pleine forêt vierge pour y déplacer toutes les administrations.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’Indonésie compte 13 466 îles et 265 millions d’habitants. Et une partie de cet archipel, le plus grand et le plus peuplé du monde, s’enfonce dans la mer. Raphaële Schapira s’est rendue sur la côte nord de l’île de Java.

Les villageois y sont constamment inondés, des hameaux coupés du monde, accessibles uniquement par bateau. Certaines maisons sont surélevées, d’autres déjà englouties par les flots et la végétation. A l’école, les enfants suivent les cours les pieds dans l’eau. Un décor apocalyptique qui fait craindre des épidémies.

En cause, le changement climatique, mais aussi le pompage des nappes phréatiques, la surpopulation et le développement industriel

A Jakarta, la capitale (11 millions d’habitants), les autorités prévoient de déplacer toutes les administrations et de construire une ville nouvelle en pleine forêt vierge. Et pour sauvegarder les autres quartiers de la ville, d’immenses digues sont prévues.

La montée des eaux n’est pas seule en cause. Le pompage des nappes phréatiques, la surpopulation et le développement industriel affaissent les sols. C’est toute une partie du pays qui coule littéralement.

Un reportage de Raphaële Schapira avec Mathieu Dreujou et Adrien Bellay diffusé dans "Envoyé spécial" le 17 septembre 2020.

Vous êtes à nouveau en ligne