VIDEO. Environnement : "Il est temps de dire stop aux 'oui mais'" : Julien Vidal explique comment agir collectivement

BRUT

Au quotidien, chacun peut participer pour réduire son impact sur l'environnement. Mais pour limiter le réchauffement climatique à 2°C, c'est collectivement qu'il faut agir. Julien Vidal de Ça Commence Par moi nous explique comment.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Selon Julien Vidal, nous pouvons faire jusqu'à 50 % des efforts pour tenir sous les 2 degrés. Mais alors quels sont les leviers d'action pour activer les 50 % restants ?  L'auteur de Ça Commence Par moi est allé à la rencontre d'Anatole Tilly, le fondateur d'I-buycott Paris. Cette association regroupe les consom'acteurs qui ont l'impression de ne pas peser beaucoup lorsqu'il s'agit d'avoir un impact collectif. Pour ce faire, des campagnes de boycott sont menées sur une série de marques comme Coca-Cola qui, elle, a 50 000 boycottants. I-buycott Paris a également une application pour voir quels sont les produits à boycotter. "Coca-Cola, nous aimerions qu'ils arrêtent d'exploiter les ressources aquifères au Mexique et c'est vraiment ensemble qu'on peut avoir un poids contre l'entreprise et les faire plier", explique Anatole Tilly.

Avec ce type d'initiative, les citoyens peuvent exercer un pouvoir tous les jours et lutter quotidiennement contre les "agissements immoraux des entreprises." "Dès qu'on se regroupe avec des associations, on peut mettre la voix écologique au niveau collectif et peser plus fort", constate ainsi Julien Vidal.

Et politiquement ?

Au niveau politique aussi, les citoyens peuvent exercer une forme d'influence. Cela est le cas avec des mouvements comme Extinction Rebellion où des milliers de citoyens mènent des actions de désobéissance civile dans les rues de plusieurs villes à travers le monde. Mais d'autres alternatives existent. Par exemple, le projet Nature & Us fondé par Katarina Dear permet à n'importe quel citoyen de déposer une idée avant qu'elle ne soit soumise au vote (enfants et adultes peuvent voter).

Enfin, pour aller encore plus loin, il est possible de rejoindre le Pacte pour la Transition qui met à la disposition des citoyens 32 mesures que l'on peut soumettre aux candidats des futures élections municipales afin qu'ils inscrivent plus durablement les villes sur la voie de la transition écologique.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne