VIDEO. Chili : "La France devrait suspendre sa participation à la COP25" qui va se dérouler à Santiago, selon Alexis Corbière

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Le député La France insoumise souhaite que la France ne participe pas à la prochaine COP, prévue au Chili, en réaction à la forte répression de la crise sociale actuelle dans le pays.

"La France devrait suspendre sa participation à la COP25" qui va se dérouler à Santiago du Chili entre le 2 et le 13 décembre 2019, a déclaré mardi 22 octobre sur franceinfo Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.

>> Droit de retrait à la SNCF, Chili, retraites... le "8h30 franceinfo" avec Alexis Corbière

Douze personnes sont mortes au Chili au cours des manifestations et des émeutes qui touchent les pays depuis plusieurs jours. Le président Sebastian Piñera a annoncé une réunion des partis politiques mardi dans l'espoir de trouver une sortie à cette crise aussi violente qu'inédite.

Pression diplomatique

"Il y a une contestation dans un pays où la démocratie est mal en point. Monsieur Piñera a été élu en 2017 avec 3,5 millions de voix" sur 14 millions d'électeurs. "Il faut mieux partager les richesses, des mesures écologiques, démocratiques."

Alexis Corbière souhaite que "la France, sans se mêler des affaires chiliennes, doit dire qu'elle ne va pas aller faire une COP25 dans un pays où c'est l'armée qui maintient l'ordre, où il y a un couvre-feu à partir de 19 heures". Même s'il reconnaît que cela ne suffira pas, il a expliqué que c'est "un élément de pression diplomatique. Il y a beaucoup d'autres arguments. Il faut se faire entendre".

Vous êtes à nouveau en ligne