Tempête Ciara : la course contre-la-montre pour rétablir l'électricité

FRANCE 2

Lundi 10 février au soir, 40 000 foyers étaient toujours privés d'électricité, à cause des ravages de la tempête Ciara. Pour les techniciens d'Enedis, rétablir le courant avant l'arrivée de nouveaux vents violents est une nécessité.

De la Bretagne jusqu'à l'est de la France, pas moins de 20 départements ont été touchés par des coupures d'électricité lundi 10 février, au passage de la tempête Ciara. Tantôt, comme en Normandie, c'est un arbre qui est tombé sur un câble électrique, tantôt, comme en Meurthe-et-Moselle, c'est carrément un pylône qui s'est effondré. Pour les techniciens d'Enedis, il s'agit de rapidement rétablir le courant aux plusieurs dizaines de milliers de foyers touchés, encore 40 000 au soir du 10 février.

Système D

Pour les familles qui se sont retrouvées sans électricité, c'est souvent le système D. Dans un village de l'Ain, pas moins de 80% des bâtiments sont touchés par ces coupures de courant. "Pour préparer à manger, ça a été un peu à la dernière minute. Un petit sandwich avec du pain de mie. Heureusement qu'on en avait, parce que pas de boulangerie, forcément...", explique ainsi une mère de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne