Ségolène Royal : le parquet financier ouvre une enquête

France 3

L'affaire était politique, elle devient désormais judiciaire. Les magistrats veulent savoir si Ségolène Royal a détourné à des fins personnelles ou politiques les frais liés à sa fonction d'ambassadrice des pôles.

Ambassadrice de la France pour les pôles, Ségolène Royal a-t-elle abusé des avantages conférés par sa fonction ? C'est la question que se pose le parquet national financier, qui a ouvert en novembre dernier une enquête préliminaire visant l'ancienne ministre. Depuis 2017, en tant que représentante de la France pour les pôles, Ségolène Royal ne perçoit aucune rémunération.

Du personnel du quai d'Orsay utilisé à des fins politiques ?

Mais Ségolène Royal dispose chaque année de 100 000 euros de frais de mission et de trois collaborateurs, dont au moins un contractuel payé par le Quai d'Orsay et qui aurait pu recourir à d'autres tâches que celles d'assister l'ambassadrice. Sur un post Facebook, on le voit au centre à une rencontre sponsorisée par "Désirs d'avenir", la fondation politique de Ségolène Royal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne