Sécheresse : y aura-t-il des sapins à Noël ?

France 3

La sécheresse ne touche pas que les éleveurs, mais également les producteurs de sapins de Noël. Dans le Jura, ils sont deux à être homologués. Reportage.

Autant de sapins brûlés sur pied, Bertrand Gaulliard n'en avait jamais vu depuis la canicule de 2003. Sur cette parcelle de 60 hectares, seul un tiers des jeunes Nordmann plantés au printemps a survécu. Quelques kilomètres plus loin, cet autre producteur dresse le même constat. Les sapins de Noël prochain sont autour de lui, prêts pour la découpe, mais les pousses de l'année sont en partie anéanties. Alors, pour éviter la pénurie d'ici cinq à six ans, il faut réagir sans plus attendre.

Un tiers de sapins en moins à partir de Noël 2022

Autre conséquence des sécheresses à répétition : une qualité moindre et des prix beaucoup plus élevés chez les horticulteurs. Les producteurs du Jura promettent de réduire leur marge afin de garantir des prix stables. Selon certaines estimations, il devrait y avoir un tiers de sapins en moins sur le marché à partir du Noël 2022.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne