Sécheresse et canicule : les forêts en péril

franceinfo

Les fortes chaleurs ont des conséquences dramatiques sur les forêts. Des milliers d'hectares d'arbres meurent de soif.

Ils sont comme foudroyés, squelettiques, desséchés. Les agents de l’Office national des forêts (ONF) constatent les nombreux dégâts : "Là, c’est un aspect particulièrement spectaculaire sur l’épicéa mais on a des dépérissements sur le sapin, sur le hêtre", observe Bruno Pierre, un agent de l’ONF. Ils étaient encore verts il y a deux semaines. Autre problème, un insecte, le scolyte, qui prolifère en profitant de l’état de faiblesse de l’arbre.

Les forestiers forcés d'abattre les arbres morts

"Son mécanisme de défense, quand il est en bonne santé, c’est d’essayer d’engluer les insectes avec la résine. Mais quand ils sont en situation de stress hydrique, ils ont très peu de circulation donc ils n’arrivent pas à réagir", ajoute l’agent. Sur un massif du Jura, un tiers de la forêt est atteint. Pour limiter l’expansion de la maladie, les forestiers sont forcés d’abattre les arbres morts. Face à cette situation catastrophique, la nature pourra-t-elle s’adapter face à ces étés si chauds qui se multiplient ? C’est une interrogation majeure pour les professionnels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne