Sécheresse : dans le quart nord-est de la France, les sols sont plus secs que la normale

Un champ de maïs victime de la sécheresse, à Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), le 23 septembre 2019. 
Un champ de maïs victime de la sécheresse, à Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), le 23 septembre 2019.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

D'après Météo France, les sols sont "extrêmement secs" de la Haute-Normandie aux Hauts-de-France et jusqu'au Grand-Est.

Alors que les autorités mettent en garde depuis plusieurs mois sur la possibilité d'un épisode de sécheresse estival, les sols d'un grand quart nord-est de la France sont plus secs que la normale. Ils sont même "extrêmement secs" dans certaines régions, après une pluviométrie contrastée sur le pays ces dernières semaines, selon le bilan publié mercredi 8 juillet par Météo France.

En juin, la pluviométrie a été excédentaire de près de 30% en moyenne sur la France, mais très variable d'une région à l'autre : pluies abondantes sur la façade ouest, le Massif central, les Vosges ou les Alpes, mais précipitations déficitaires de la Haute-Normandie à la Bourgogne et à la frontière belge, sur le nord de l'Alsace ou le long du couloir rhodanien.

Sur les trois derniers mois, "les sols se sont nettement asséchés sur une large moitié nord et est du pays", souligne Météo France. Les sols sont ainsi "extrêmement secs" de la Haute-Normandie aux Hauts-de-France et jusqu'au Grand-Est. En Auvergne-Rhône-Alpes, les sols sont "très secs". Météo France prévoit en 2020 un été plus chaud et plus sec que la normale, après une année 2019 déjà marquée par un épisode de sécheresse, avec 88 départements en alerte ou soumis à des restrictions.

Vous êtes à nouveau en ligne