Sécheresse : 4 000 habitants alimentés en eau par des camions-citernes en Corrèze

Une personne se sert de l\'eau du robinet (illustration).
Une personne se sert de l'eau du robinet (illustration). (LIONEL VADAM / MAXPPP)

Les maires des sept communes concernées appellent à la vigilance.

Sept communes de Corrèze ont mis en place des rotations de camions-citernes pour alimenter leur réseau d'eau potable, rapporte dimanche 25 août France Bleu Limousin. La sécheresse, qui sévit sur la région, a mis les captages quasiment à sec. Ils ne peuvent plus subvenir aux besoins de ce territoire. L'eau est prélevée dans le réseau de Bort les Orgues, puis injectée dans le réseau des sept communes, à quelques kilomètres au sud d'Ussel.

Véolia appelle à la vigilance

Sans cette solution, ce sont 4 000 habitants qui n'auraient plus d'eau au robinet. La société Véolia, qui gère ce réseau, appelle depuis samedi les habitants à la vigilance. Mais la consommation d'eau n'a pas baissé et le rythme des rotations risque de devoir s'intensifier. Les mairies et Véolia déplorent cette situation. Ils demandent à l'ensemble des habitants concernés d'être très attentifs à leur consommation d'eau.

Les communes concernées par ce dispositif sont : le quartier des Aubazines (Bort-les-Orgues), Sarroux-Saint-Julien-près-Bort, Saint-Bonnet-près-Bort, Saint-Victour, Margerides, Monestier-Port-Dieu, Thalamy et Veyrières.

Vous êtes à nouveau en ligne