Record d'ensoleillement au Touquet : "On n'avait jamais vu une ville du Nord arriver à dépasser les villes du climat méditerranéen", note un prévisionniste

Un homme assis sur un banc face à la plage du Touquet, le 3 juillet 2019 (photo d\'illustration)
Un homme assis sur un banc face à la plage du Touquet, le 3 juillet 2019 (photo d'illustration) (RÉMI BRANCATO / FRANCE-INTER)

La station balnéaire du Pas-de-Calais est la ville la plus ensoleillée depuis le 1er mars, une première depuis 70 ans pour une ville du nord de la France. 

Le Touquet (Pas-de-Calais) est la ville la plus ensoleillée ce printemps partiellement confiné. La ville des Hauts-de-France enregistre le plus d'heures d'ensoleillement pour cette période avec 706 heures, une première depuis 70 ans de données météorologiques. "On n'avait jamais vu une ville du Nord arriver à dépasser les villes du climat méditerranéen", réagit ce mardi 26 mai sur franceinfo, Patrick Galois, prévisionniste à Météo France.

franceinfo. Par rapport à une année habituelle au Touquet, sur la Côte d'Opale, peut-on parler d'un ensoleillement bien supérieur ?

Patrick Galois. On peut même dire que l'ensoleillement dépasse la normale de 50%. D'ailleurs, Le Touquet vient de battre son précédent record de printemps le plus ensoleillé qui datait de 1990. On sait donc déjà que le printemps 2020 sera un printemps record au Touquet. Toutes les régions, plutôt du Nord et notamment du quart nord-est, ont été très généreusement ensoleillées. Coté Sud, on a un ensoleillement qui est finalement resté plus proche de la normale, mais même des villes méditerranéennes ont dépassé leur moyenne d'ensoleillement et c'est là que revêt le caractère exceptionnel de ce printemps 2020.

Depuis le début des relevés, c'est la première fois qu'une ville du nord bat l'ensoleillement des villes du sud au printemps en France ?

Sur un mois, on peut avoir une ville du Nord qui dépasse les villes du Sud. Mais là, on parle de l'ensoleillement sur trois mois consécutifs, ce qu'on appelle la saison météo. Le printemps dure du 1er mars au 31 mai. Que ce soit d'ailleurs pour le printemps ou pour d'autres saisons, on n'avait jamais vu une ville du Nord arriver à dépasser les villes du climat méditerranéen qui, en général, squattent les premières positions du classement.

Il faut attendre la fin de la semaine pour le confirmer puisqu'il reste encore quelques journées de printemps jusqu'à dimanche et que les écarts entre les trois premières villes sont relativement faibles. Mais en tout cas, on peut déjà signaler un printemps record au niveau de l'ensoleillement sur le Nord et d'autres records pourront tomber pour le mois de mai. Notamment une absence quasi totale de pluie sur le mois de mai dans le Nord-Pas-de-Calais.

Quelle est l'explication météo ?

Il y a deux explications. La première, c'est une situation météo qui arrive surtout au printemps, où les anticyclones remontent vers le nord de l'Europe et obligent un peu les dépressions à circuler plus vers la Méditerranée, vers l'Espagne et le Portugal. Là les situations se sont un peu inversées et se traduisent par un temps plus ensoleillé au nord de la France qu'au sud. Souvent, ça peut durer un mois. Là ça a duré plusieurs mois de suite.

L'autre explication, c'est qu'on avait des phénomènes locaux, en général sur les littoraux, sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique. C'est ce qu'on appelle des effets de brise, qui ont tendance à chasser les nuages vers l'intérieur des terres. Du coup, on a une petite bande côtière qui est plus ensoleillée que les régions qui sont à quelques kilomètres dans l'intérieur des terres. Les deux effets ont joué. L'effet principal, c'est l'anticyclone et après on a des effets locaux.

Doit-on s'attendre à un été sec et chaud ?

Pour l'été, il faut rester prudent parce qu'on est dans le cadre des prévisions saisonnières. Pour les précipitations estivales, ces prévisions sont très délicates à faire. Alors, cet été sera sans doute plus chaud que la normale, mais il est difficile d'être plus précis. Au niveau de la sécheresse, il est vrai qu'elle est présente dans certaines régions, notamment le Nord et l'Est. Mais d'autres régions ne sont pas du tout touchées par cette sécheresse comme le Sud-Ouest et près des Pyrénées où il a pas mal plu ce printemps.

Vous êtes à nouveau en ligne