Réchauffement climatique : les prévisions encore plus sombres

France 2

Des scientifiques ont dévoilé, mardi 17 septembre, des projections de réchauffement climatique qui indiquent un scénario plus catastrophique que prévu.

Des canicules chaque été, des restrictions d'eau permanentes, des sécheresses qui assoifferaient les animaux, voire les villes, c'est le scénario catastrophe, mais vraisemblable, élaboré par des scientifiques français pour le Giec 2021, et présenté mardi 17 septembre. Il est basé sur une croissance économique rapide, qui se ferait sur les énergies fossiles, qui conduirait à un réchauffement de 7 degrés de l'atmosphère en 2100. Jamais une telle hausse des températures n'avait été envisagée.

 "Ce qui est en cause c'est notre capacité d'adaptation"

 Le réchauffement climatique serait donc plus rapide que prévu, et avec un scénario pessimiste certes. Mais la version optimiste voit une augmentation de 2 degrés, si l'accord de Paris était respecté et surtout que la société changeait ses habitudes au plus vite. "On vit quelque chose de plus rapide, et ce qui est en cause c'est notre capacité d'adaptation et d'y faire face", explique Pascale Braconnot, climatologue.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne