Réchauffement climatique : Bangkok engloutie par les eaux

France 2

Près de la moitié de la ville de Bangkok, en Thaïlande, pourrait disparaître d'ici à 2030, submergée par les flots.

Selon les prévisions de la banque mondiale, dès 2030, 40% de Bangkok, en Thaïlande, pourrait être inondée. Un bouleversement majeur dans la mégalopole de plus de 10 millions d'habitants. La capitale de la Thaïlande serait en train de détruire les terres marécageuses sur lesquelles elle s'est construite. Dans le golfe de Thaïlande, Bangkok est aussi victime de la montée du niveau de la mer toute proche : 4 millimètres par an, pendant que l'érosion affaiblit le littoral qui lui sert de protection.

Une réunion préparatoire de la COP 24

"La plupart des habitants de Bangkok n'ont pas conscience de ces changements climatiques futurs. Ils pensent que nos ingénieurs trouveront toujours les solutions suffisantes", explique Suppakorn Chinvanno, expert sur le climat à l'université Chulalongkorn de Bangkok. En 2030, les digues protégeront sans doute le centre-ville, mais pas les quartiers périphériques. Bangkok accueille dès lundi 3 septembre, une réunion préparatoire de la COP 24, la prochaine conférence mondiale sur le climat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne