Pollution : et si les nuages s'évaporaient ?

FRANCE 2

Une hypothèse publiée par des scientifiques américains met en garde : certains nuages, les stratocumulus, en basse altitude, pourraient disparaître à terme et faire augmenter la température sur la planète.

Certains nuages bas disparaîtraient d'ici quelques dizaines d'années, amenant des bouleversements climatiques majeurs. C'est l'hypothèse avancée par des scientifiques américains et parue lundi 25 février. Les stratocumulus, ces nuages bas que l'on retrouve au-dessus des océans, dans les zones tempérées, seraient menacés. Ils permettent aujourd'hui de refroidir l'atmosphère en réfléchissant une grande partie des rayons du soleil vers l'espace : ils ont un effet parasol. Mais selon l'étude, si le taux de CO2 dans l'atmosphère était multiplié par 3, ces nuages disparaîtraient d'ici cent ans.

Jusqu'à 8°C supplémentaires

Les conséquences seraient dramatiques : plus d'effet parasol, augmentation de la température jusqu'à 8°C, fonte des glaces dans les pôles, montée des océans de plusieurs mètres. Des villes entières seraient englouties. Mais certains climatologues jugent malgré tout peu probable l'augmentation de CO2 prise en exemple dans l'étude. Aujourd'hui, les stratocumulus couvrent 20% de la surface des océans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne