Pantin : cinq militants d'Extinction Rebellion bloquent une partie du site du cimentier Lafarge

Des militants de l\'association Extinction Rebellion ont de nouveau réalisé une opération devant le site du cimentier Lafarge, à Pantin (Seine-Saint-Denis).
Des militants de l'association Extinction Rebellion ont de nouveau réalisé une opération devant le site du cimentier Lafarge, à Pantin (Seine-Saint-Denis). (CAPTURE D'ÉCRAN TWITTER)

Ce site de Lafarge a déjà été visé par une opération de blocage similaire la semaine passée.

Cinq activistes du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont organisé une nouvelle opération de blocage, lundi 24 février au matin, sur le site du cimentier Lafarge à Pantin (Seine-Saint-Denis), rapporte France Bleu Paris. Ils ont assuré s'être attachés à un portail et vouloir rester "le plus longtemps possible". Les policiers étaient sur place.

Lafarge est une cible récurrente d'Extinction Rebellion, responsable d'un "écocide", selon l'association. "Notre but, c'est de faire en sorte que Lafarge arrête de produire. On fait une action concrète pour essayer de changer les choses", a témoigné l'un des militants. Le site de Lafarge à Pantin a déjà été visé par une opération de blocage, il y a une semaine.

Chaque année, plus de quatre milliards de tonnes de ciment sont produites dans le monde, ce qui représente environ 8% des émissions mondiales de CO2, affirme Chatham House, le Royal Institute of International Affairs (RIIA), basé à Londres.

Vous êtes à nouveau en ligne