"Leslie n'est plus un ouragan, mais une perturbation classique" : un prévisionniste de Météo France relativise le phénomène qui arrive en Europe

Un garde-côte sur une plage près de Cascais (Portugal) avant le passage de Leslie, le 13 octobre 2018.
Un garde-côte sur une plage près de Cascais (Portugal) avant le passage de Leslie, le 13 octobre 2018. (RAFAEL MARCHANTE / REUTERS)

"Le phénomène n'est pas fréquent, mais ce n'est pas du jamais-vu non plus", précise Jérôme Lecou. La tempête Leslie, qui a frappé le Portugal dimanche 14 octobre, va aussi avoir des effets en France.

Attention à la foudre et aux inondations !  Météo France prévient : des risques d'orages et de fortes précipitations sont à prévoir dans la nuit de dimanche à lundi sur l'Aude, le Tarn, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales. Les quatre départements sont placés en vigilance orange, conséquences du phénomène météo qui touche la péninsule ibérique. La tempête Leslie a frappé le Portugal et le nord de l'Espagne dimanche 14 octobre au matin, avec des vents allant jusqu'à 176 km/h. Pour en savoir plus, franceinfo a interrogé Jérôme Lecou, prévisionniste à Météo France.

Franceinfo : Pourquoi certains qualifient Leslie d'"ouragan zombie" ?

Jérôme Lecou. Pour faire le buzz ! Cela signifie, en réalité, que Leslie est un ouragan qui a végété sans trop bouger au milieu de l'Atlantique depuis le 23 septembre. Ces jours-ci, il s'est enfin décidé à bouger vers l'Europe, mais en se déstructurant et en perdant son caractère cyclonique. Ce n'est plus un ouragan, mais une perturbation classique, qui s'étend sur des milliers de kilomètres du Portugal à la mer du Nord. Quelle est la différence entre Leslie et un phénomène cyclonique, qui meurt de sa belle mort, comme ça arrive tout le temps ? Au lieu de disparaître, Leslie a stagné et a fini par être pris par un flux ouest. 

Est-ce que l'ouragan Leslie va toucher la France, désormais, puisque plusieurs départements sont placés en vigilance orange ?

Non, on ne peut pas le dire comme ça, c'est un raccourci. Leslie a emmené avec lui une masse d'air chaud et humide qui se dirige maintenant vers la Catalogne et les quatre départements français du Sud de la France, mais en perdant de sa force. Il s'agit maintenant d'une perturbation classique de moyenne latitude qui n'est plus du tout un ouragan, même si des vents ont soufflé à 122 km/h du côté de Coimbra (Portugal). Rappelons aussi qu'il y aura des pluies et de bonnes précipitations sur la Catalogne, qui est également en vigilance orange.

Le phénomène Leslie représente-t-il quelque chose de notable ?

Oui, c'est intéressant de voir des phénomènes tropicaux qui s'approchent de l'Europe. Mais rappelons que ça avait déjà été le cas l'an dernier avec Ophélie en Irlande [cet ouragan avait été rétrogradé en tempête tropicale]. Ces phénomènes cycloniques, qui se déstructurent et s'approchent de nos côtes, ne sont pas fréquents, mais ce n'est pas du jamais-vu non plus. Ils n'arrivent pas en Europe comme des ouragans et on ne peut pas en déduire que, régulièrement, des ouragans vont passer sur l'Europe.

Vous êtes à nouveau en ligne