Les coraux de la Grand barrière de corail se sont reproduits

La reproduction des coraux, qui n’arrive qu’une fois par an, est une étape importante pour la survie de la Grande barrière de corail.

Entre le 8 et 9 novembre dernier, des centaines de milliards d'ovules et de spermatozoïdes ont été relâchés simultanément le long des 2300 km de la barrière, pour créer une nouvelle génération de coraux qui formeront à leur tour le plus grand écosystème vivant.

La Grande barrière de corail en péril

Si cet événement est important, c’est parce que l'année dernière la Grande barrière avait subit la perte la plus importante de son histoire. Sur une bande de 700 km, deux tiers des coraux étaient morts. Pour cause : l’acidification de l'océan Pacifique, et l'augmentation de sa température.

Classée en 1981 au patrimoine de l’Unesco, elle accueille une biodiversité unique au monde : 400 types de coraux, 240 espèces d'oiseaux et 1500 espèces de poissons. Chaque année, elle rapporte 3,8 milliards de dollars en tourisme. Sa préservation est donc essentielle. 

Pour tenter de sauver ce site naturel, une équipe de chercheurs internationaux est partie le 15 novembre dernier en expédition pour trouver, cultiver puis propager des super-coraux qui devraient être plus résistants au réchauffement climatique.

Vous êtes à nouveau en ligne