"Le WWF ira au déjeuner avec le président de la République" annonce l'organisation de protection de l'environnement

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Pierre Cannet, co-directeur des programmes de l'organisation de protection de l'environnement WWF, était invité sur franceinfo vendredi.

"Le WWF ira au déjeuner avec le président de la République" vendredi 23 août, annonce sur franceinfo dans la matinée Pierre Cannet, co-directeur des programmes de l'organisation de protection de l'environnement - France, porte-parole sur le G7. WWF participera-t-elle donc au sommet du G7 qui débute samedi à Biarritz ? "Ce n'est pas encore sûr" a-t-il répondu. Jeudi, une trentaine d'associations écologistes dénonçait une mise à l'écart du G7, "un bazar" a précisé Pierre Cannet. Des accréditations ont été débloquées en urgence par le chef de l'Etat, "alors maintenant chaque organisation du Réseau action climat décidera oui ou non de participer" à ce sommet, a-t-il indiqué.

"Les membres du G7 ont une responsabilité"

"Ce sommet est très important car les membres du G7 ont une responsabilité en tant que pays les plus industrialisés du monde : le WWF estime à peu près à 3,4 planètes la consommation de ressources naturelles de ces pays", ajoute Pierre Cannet.

Au-delà de ces enjeux logistiques, de ces problèmes d’invitation de la société civile au sein du G7, il y a des vrais sujets qui sont au cœur de nos actions.

Pierre Cannet

à franceinfo

Il cite notamment les nombreux incendies en Amazonie. "Les pays du G7 ont une responsabilité face à ces flammes puisque cette région est sous-pression par les importations des pays du G7 qui conduisent à la déforestation. Ce qui me fait peur au moment où je vous parle, ce n’est pas forcément l’accès au media center, ou au centre qui nous sera alloué sur place, mais les décisions face à ce constat", s'est-il inquiété.

Vous êtes à nouveau en ligne