L'eau des océans plus acide, sous l'effet du réchauffement climatique

FRANCE 3

Les scientifiques du Giec ont publié un rapport alarmant sur les océans, mercredi 25 septembre. Les conséquences du réchauffement climatique sont irréversibles, mais peuvent être ralentis. Au fil des années, les océans se sont acidifiés.

Du côté de Le Tour-du-Parc, dans le Morbihan, le tourisme côtoie l'ostréiculture. Les professionnels des fruits de mer constatent que les coquillages ont de plus en plus de mal à se développer. Selon Frédéric Nicolazo, ostréiculteur, il faut désormais quatre à cinq ans pour développer une huître, quand il y a quelques années il ne fallait que trois ans.

Les poissons aussi sont concernés

Une croissance ralentie qui serait due à l'acidité accrue des océans. En effet ces derniers captent du dioxyde de carbone. Un danger pour les coraux et les mollusques, car leur enveloppe de calcaire n'y résiste pas. Les poissons pourraient aussi subir les conséquences d'une hausse de l'acidité des océans, notamment des troubles du comportement important. Les scientifiques constatent qu'en milieu acide les poissons ont tendance à aller vers leur prédateur, car ils ne sont plus capables de le repérer. Et ils ne sont plus attirés par leurs congénères. L'acidité modifie aussi les conditions de reproduction des poissons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne