Groenland : les ravages du réchauffement climatique

France 3

Les effets du réchauffement climatique sont de plus en plus visibles. Au Groenland, la fonte des glaciers s'accélère. Rencontre sur place avec un Français installé là-bas depuis près de 40 ans qui témoigne de la catastrophe en cours.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Guide touristique, Jacky Simoud a quitté la France en 1976. Il a appris à connaître les icebergs. Pour s'approcher du glacier de Rorok, il faut fendre la glace. Rapidement il devient impossible d'avancer. Le français a vu le paysage polaire évoluer avec les températures qui montent dans l'Arctique d'en moyenne deux degrés depuis 1975, le glacier perd chaque année un peu de volume. "Je suis dans le sud du Groenland depuis 23 ans. À l'époque, le glacier était plus haut. Il a dû reculer de près d'un kilomètre", explique Jacky Simoud.

Une année 2019 record

Devant des montagnes partiellement pelées en septembre alors qu'elles devraient être enneigées, une famille de groenlandais ne peut que constater les effets du réchauffement climatique. "Quand j'étais petit, il faisait froid à cette période de l'année dans le sud du Groenland. Mais maintenant il fait de plus en plus chaud", précise un jeune homme. Dans la région Arctique, le réchauffement climatique est deux fois plus important que sur le reste de la planète. Jamais les glaciers du Groëland n'ont autant reculé qu'en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne