Groenland : le réchauffement climatique déterre une base nucléaire

France 3

Au Groenland, la fonte des glaces fait remonter à la surface une base secrète américaine. Dans les années 60, les Américains y avaient installé des missiles nucléaires. La base devient un problème écologique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À mille kilomètres du Pôle Nord, dans une région très affectée par le réchauffement climatique, en plein Groenland, la fonte des glaces va mettre au jour un site militaire oublié : une base nucléaire américaine abandonnée depuis cinquante ans, Century Camp. Ce site ne devait plus jamais faire parler de lui, mais pour les chercheurs, c'était sans compter sur les caprices de la nature. "Personne n'avait imaginé un jour que la glace puisse fondre et que la base apparaisse, c'est aussi simple que cela", explique le glaciologue Jorgen-Peder Steffensen.

Catastrophe prévue pour 2090

Construite en 1959 sous plusieurs mètres de glace pendant les heures sombres de la Guerre froide, cette base a accueilli jusqu'à 600 missiles nucléaires pouvant atteindre l'URSS. Le projet a été abandonné en 1967. À l'époque, le réacteur nucléaire a été retiré de la zone, mais les déchets sont restés. Si la glace fond, ils seront libérés dans la nature. C'est une menace écologique. L'alarme ne fait que commencer. Au rythme de la fonte des glaces, les déchets ne devraient pas se répandre dans les océans avant 2090. Pour dépolluer le site, il faudra des dizaines de milliers d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne