Gard : la journée d'un village écrasé par la chaleur

FRANCE 3

76 départements sont en vigilance orange et l'alerte rouge a été lancée dans quatre départements, dont le Gard. Comment supporter la chaleur dans ces villages qui subissent la canicule de plein fouet ?

Au marché de Générac dans le Gard, au sud de Nîmes, 10 heures, vendredi 28 juin, et déjà 36°C. Le village suffoque. "On va au marché le matin, on prend de la salade, des tomates, que des produits frais", raconte un habitant. Des conditions difficiles aussi pour les maraîchers qui fermeront plus tôt. Un marchand de légumes espère rentrer avant 11h30. Pas question de s'attarder non plus pour une cliente qui s'empresse de faire ses courses. De retour chez elle, les volets sont déjà en partie baissés, elle s'empresse de les fermer totalement, puis d'allumer la climatisation.

L'école fermée et des rondes chez les personnes âgées

Des mesures comme des rondes chez les personnes âgées ont été mises en place par la mairie. Le Gard est placé en vigilance rouge. Les cours sont suspendus, mais l'école reste ouverte pour les enfants qui voudraient se mettre au frais. Des salles climatisées sont à disposition comme les cantines ou les dortoirs, mais la mairie conseille aux parents de garder les enfants chez eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne