Fonte des glaces : le glacier d'Argentière en danger

France 3

La fonte des glaciers est l'un des effets les plus visibles du réchauffement climatique. Selon une récente étude, cela aurait tendance à s'accélérer. France 3 s'est rendue dans le massif du Mont-Blanc, au glacier d'Argentière. Reportage.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le glacier d'Argentière fait grise mine. Ce géant de 19km2 est malade, victime du réchauffement climatique. Cette année, la situation s'est encore aggravée par la chaleur de ce début d'été. 2017 devrait même être une année record, ce qui provoque d'autres conséquences graves : la fonte des glaces libère des rochers prêts à tomber et à blesser les alpinistes. Pourtant, les randonneurs connaissent ce sentier depuis plusieurs années, désormais de moins en moins praticable.

Un mètre d'épaisseur en moins par an en moyenne

Étudié et scruté grâce à une cinquantaine de balises GPS, le glacier inquiète les spécialistes. Selon une étude, le glacier perd un mètre d'épaisseur par an en moyenne depuis trente ans. Sur les hauteurs de Chamonix (Haute-Savoie), le réchauffement climatique montre ses premiers ravages : les glaciers situés sous 3500 mètres d'altitude devraient tous disparaître d'ici 2100.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne