Les sujets du jour
Donald TrumpPrélèvement à la sourceClimatEmmanuel Macron

Environnement : 700 scientifiques lancent un "SOS" face à "l'urgence climatique"

Un nouvel incendie fait rage dans les forêts du nord de la Californie, le 5 septembre 2018, après un été marqué par une une vague d'incendies particulièrement violents et précoces. (SOCIAL MEDIA / REUTERS)

Ils publient une tribune dans Libération, à la veille de la marche pour le climat en France. 

"Nous sommes d’ores et déjà pleinement entrés dans le 'futur climatique.'" C'est avec cet avertissement que 700 scientifiques français lancent un "SOS" face à "l'urgence climatique" dans une tribune publiée par Libération, vendredi 7 septembre, à la veille de la marche pour le climat en France.   

"Hausse des températures moyennes et récurrence des chaleurs extrêmes, y compris dans le nord de notre hémisphère tout cet été, fonte des glaciers et de la banquise, sécheresses, modification de l’aire de distribution de certains animaux et espèces végétales, destruction d’écosystèmes rares et précieux, hausse du niveau de la mer, désoxygénation et acidification des océans, etc. : les manifestations concrètes du changement climatique ne cessent de s’accumuler", s'alarment-ils. 

Face à cette situation, "les discours sont insuffisants", soulignent les scientifiques.

Il est tout aussi crucial qu’urgent de sortir du champ de l’incantatoire et de traduire concrètement ces discours en choix politiques forts et clairs au service d’une transformation sociétale profonde.700 scientifiquesdans une tribune publiée par "Libération"

Selon les auteurs de la tribune, "cette transformation, si elle est ambitieuse et représente un chemin bien différent de celui que nous suivons, n’est pas une utopie. Elle repose pour beaucoup sur des solutions déjà disponibles"

"Seuls des changements immédiats et des engagements de court terme, dans le cadre d’objectifs clairs et ambitieux à horizon 2030, peuvent nous permettre de relever le défi climatique", écrivent-ils. Et de conclure : "Celui-ci nous enseigne que le long terme dépend de décisions de court terme, lesquelles permettront aux générations futures de ne pas devoir se résigner au pire."