En 2016, la planète a connu le mois de mai le plus chaud jamais enregistré

Un enfant sur le sol asséché à Tegucigalpa, au Honduras, le 22 avril 2016.
Un enfant sur le sol asséché à Tegucigalpa, au Honduras, le 22 avril 2016. (ORLANDO SIERRA / AFP)

Il s'agit du treizième mois consécutif à battre un record de température.

Le mois dernier a été le mois de mai le plus chaud sur le globe jamais enregistré depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé, jeudi 16 juin, l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). Une triste série est en cours, car il s'agit du treizième mois consécutif à battre un record de température.

En mai, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été de 0,8 degré Celsius au-dessus de la moyenne du 20e siècle, pour s'établir à 14,7 degrés. Ce chiffre dépasse de 0,02 degré le précédent record pour le mois de mai, qui avait été établi en 2015, précise la NOAA.

Plus d'un degré au-dessus de la moyenne du 20e siècle

Les deux premiers mois du printemps, mars et mai, ont également vu le thermomètre à des niveaux sans précédent dans les annales pour cette période de l'année, dépassant de 1,06 degré la moyenne du 20e siècle. Celle-ci a été de 13,3 degrés et battant de 0,22 degré le précédent record établi en 2015, a indiqué la NOAA.

En mai 2016, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été 0,8 degré Celsius au-dessus de la moyenne du siècle passé pour s'établir à 14,7 degrés, soit 0,02 degré de plus que le précédent record pour ce mois établi en 2015.

Vous êtes à nouveau en ligne