En 2016, la planète a connu le mois d'avril le plus chaud jamais enregistré

Le lac asséché de Kolleru, dans l\'Etat indien Andhra Pradesh, le 21 avril 2016.
Le lac asséché de Kolleru, dans l'Etat indien Andhra Pradesh, le 21 avril 2016. (SUMAN REDDY D / THE TIMES OF INDIA / AFP)

Il s'agit du septième mois consécutif qui bat des records de températures.

Les températures n'en finissent plus de grimper. En 2016, la planète a connu le mois d'avril le plus chaud jamais enregistré, rapporte le Guardian (en anglais), lundi 16 mai. Selon l'Agence spatiale américaine, la température globale de la planète et des océans en avril 2016 était supérieure de 1,1°C à la moyenne des mois d'avril sur la période 1951-1980.

Il s'agit du septième mois d'affilée à battre un record de température, rappelle le Guardian. C'est en outre le troisième mois d'affilée que l'écart entre les températures enregistrées et la moyenne mensuelle est supérieur à 1 °C. De nombreux scientifiques se sont inquiétés d'une "urgence climatique" lorsque cette série noire a débuté, en février.

2016 risque d'être l'année la plus chaude jamais enregistrée

Le courant chaud El Niño serait en partie responsable de ces records de températures. Mais le phénomène est accentué par le réchauffement planétaire, précise le Guardian. 2016 risque donc d'être l'année la plus chaude jamais enregistrée.

"Les scientifiques alertent sur cette situation depuis les années 1980, rappelle Andy Pitman, un climatologue australien. L'objectif d'une hausse de 1,5°C [fixé lors de la COP21] relève de la pensée positive. Je ne sais pas si on l'atteindrait même si on cessait toute émission [de gaz à effet de serre] aujourd'hui."