Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron est "ouvert" à soumettre certaines propositions à référendum

DIRECT. Regardez Emmanuel Macron face à la Convention citoyenne pour le climat

Le président de la République a dialogué, vendredi soir, avec les 150 Français tirés au sort pour proposer des mesures contre le réchauffement climatique.

Emmanuel Macron s'est engagé à faire de 2020 "l'année de l'engagement pour le climat". Il a rencontré, vendredi 10 janvier, pour la première fois, les 150 Français de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), qui veulent savoir ce qu'il fera de leurs futures propositions pour lutter contre le réchauffement de la planète. Un échange avec les participants s'est déroulé à partir de 18h30, dans l'hémicycle du Conseil économique, social et environnemental (Paris), en direct sur franceinfo.fr.

 Référendum, CETA, taxe carbone, mécanisme de suivi. Franceinfo vous résume ce qu'il faut retenir de cette intervention dans cet article.

Des propositions en avril. Le chef de l'Etat interviendra au début de la 4e session de travail de la Convention pour le climat, qui a déjà auditionné de nombreux experts depuis septembre. La Convention doit rendre ses conclusions en avril, avec des propositions pour "réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici à 2030 par rapport à 1990".  Le chef de l'Etat s'est engagé à répercuter les propositions de la Convention "sans filtre", via trois pistes pour les appliquer : par règlement, vote par le Parlement ou référendum.

 Des citoyens partagés sur l'exercice. Avant ce rendez-vous, franceinfo a interrogé neuf participants sur les premiers mois de travaux. Si certains sont enthousiastes – "c'est prenant, très intéressant et très instructif" –, d'autres sont plus critiques et redoutent un retour de la taxe carbone.

Vous êtes à nouveau en ligne