Plus de 50 000 personnes ont participé à la Marche pour le climat à Paris selon les organisateurs, 18 500 selon la police

Des manifestants défilent à Paris lors de la marche pour le climat le samedi 8 septembre 2018.
Des manifestants défilent à Paris lors de la marche pour le climat le samedi 8 septembre 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Des manifestations de ce type sont organisées partout dans le monde. 

Plus de 800 actions ont eu lieu, samedi 8 septembre, dans plus de 90 pays, pour demander la fin des énergies fossiles et promouvoir les énergies vertes. A Paris, plus de 50 000 personnes ont participé à une manifestation selon les organisateurs, 18 500 selon la police contactée par franceinfo. Ces événements, organisés dans le cadre de l'appel Rise for climate lancé par des dizaines d'ONG, interviennent en amont du Sommet mondial pour l'action climatique, qui aura lieu du 12 au 14 septembre à San Francisco.

Des initiatives citoyennes.  10 000 personnes environ ont défilé à Lyon tandis qu'à Toulouse, ils étaient entre 8 000 et 12 000 selon les organisateurs, 3 500 selon la police. Des milliers d'autres ont été dénombrées à Bordeaux, où se tient le festival Climax, dédié à l'éco-mobilisation.

Une tribune écrite par 700 scientifiques.  "Nous sommes d’ores et déjà pleinement entrés dans le 'futur climatique'." C'est avec cet avertissement que 700 scientifiques français lancent un SOS face à "l'urgence climatique" dans une tribune publiée par Libération.

"L'effet Hulot". En France, ces évènements revêtent une dimension particulière après la démission surprise de Nicolas Hulot, lassé de la "politique des petits pas" en matière d'écologie. 

Vous êtes à nouveau en ligne