DIRECT. Climat : après la manifestation, la jeune activiste suédoise Greta Thunberg reçue à l'Elysée par Emmanuel Macron

L\'activiste pour le climat Greta Thunberg, le 22 février 2019 à Paris.
L'activiste pour le climat Greta Thunberg, le 22 février 2019 à Paris. (PHILIPPE WOJAZER / REUTERS)

Soutenus par l'adolescente suédoise Greta Thunberg et la maire de Paris, Anne Hidalgo, des lycéens et des étudiants ont manifesté vendredi à Paris.

Un soutien de poids. Au lendemain de son passage à Bruxelles (Belgique), l'adolescente suédoise et égérie du climat Greta Thunberg est à Paris, vendredi 22 février, pour la deuxième journée de mobilisation de la jeunesse pour le climat dans la capitale française. Une manifestation suivie d'une visite à l'Elysée, où elle sera reçue par Emmanuel Macron.

Un millier de manifestants. Encadrés par des forces de l'ordre en nombre, les jeunes manifestants sont partis de la place de l'Opéra, portant des pancartes "le futur commence ici", "Sauve la Terre, mange un lobbyiste", "Water is coming" et scandant les slogans "on est plus chaud que le climat" ou "rejoignez-nous, ne nous regardez pas".

Des militantes belges. Figure du mouvement "Fridays for future" – les vendredis de l'avenir – , Greta Thunberg était accompagnée des adolescentes belges Kyra Gantois et Anuna de Wever, visages du mouvement climat en Belgique et de Ysee Parmentier, une collégienne venue du Tarn-et-Garonne. Quelques personnalités comme Juliette Binoche, l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot ou la maire de Paris Anne Hidalgo se sont joints à eux.

Un mouvement planétaire. Le mouvement a aussi pris en Allemagne, en Australie, au Royaume-Uni et plus timidement en France. Un premier rassemblement a eu lieu vendredi dernier à Paris devant le ministère de la Transition écologique. A l'appel d'un collectif d'étudiants d'Ile-de-France, quelques centaines de jeunes avaient bloqué la circulation.

Vous êtes à nouveau en ligne