Dans ma rue : quand la sécheresse s'installe en Indre

FRANCE 2

Quand la pluie reviendra-t-elle ? Il n'a pas plu depuis 31 jours à Paris. Les trois quarts des nappes phréatiques du pays sont déficitaires et les cours d'eau s'assèchent à vue d'œil. Le niveau de l'Indre a ainsi baissé de 60 cm en 48 heures.

On l'appelle le pays des mille étangs, à l'ouest de Châteauroux (Indre). Cette zone humide est aujourd'hui presque asséchée. Alexis Boely est pisciculteur. Sa ferme contient 15 bassins, dans lesquels il élève des poissons. Mais les trois quarts des bassins sont désormais vides. L'absence de pluie et les fortes chaleurs de ces derniers mois ont déjà eu raison de nombreux poissons. Ses bassins disparaissent presque sous ses yeux. 40% de son chiffre d'affaires s'est évaporé. Son entreprise et ses deux salariés sont en sursis.  

"Au niveau biologique, c'est une hécatombe" 

40 km plus à l'est, c'est la rivière, l'Indre, et ses affluents, qui inquiètent. Les nappes phréatiques sont déficitaires. Pour Christian Toussaint, naturaliste et membre de l'association environnementale Indre Nature, c'est une première à ce niveau. "C'est toute la biologie de la rivière qui est en train de s'effondrer. (...) Au niveau biologique, c'est une hécatombe", déplore-t-il. À certains endroits, l'Indre a perdu 60 cm en seulement quelques jours. Une sécheresse sans précédent dans le département.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne