Réchauffement climatique : des centaines de milliers de graines précieusement conservées

FRANCE 3

À trois semaines de la COP21, la grande conférence sur le climat à Paris, France 3 revient sur les conséquences qu'ont les changements climatiques sur la diversité des espèces.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans trois semaines se tiendra la COP21. À ce jour, les changements climatiques ont un effet sur la biodiversité. Pour la préserver, il existe une banque mondiale des graines, installée sur l'île norvégienne de Spitzberg. Le grenier alimentaire de l'humanité se trouve à 1 300 kilomètres du pôle Nord, en Norvège. Au coeur de ces montagnes enneigées, des centaines de milliers de graines sont stockées, précieusement conservées par moins 18 degrés.

13 000 années de patrimoine agricole

Corée du Nord, Mexique, Russie, les graines sont soigneusement entreposées par pays. À l'heure des bouleversements climatiques, il y a urgence. La sauvegarde de chaque espèce végétale s'est imposée. Le patrimoine génétique de chaque graine est étudié, des expériences sont menées afin d'améliorer leur résistance. L'organisation mondiale pour l'alimentation et l'agriculture est à l'origine de cette entreprise étonnante, la conservation de 13 000 années de patrimoine agricole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne