Environnement : la planète vit à crédit

Depuis samedi 22 août, la planète vit à crédit. Le "jour du dépassement" a toutefois été franchi plus tard que d'habitude cette année. 

Dès samedi 22 août, nous avons consommé toutes les ressources naturelles que la Terre peut produire en une année. Nous avons cependant gagné 3 semaines par rapport à l'an passé grâce aux mesures de confinement. "Cette crise sanitaire a assez rapidement engendré un arrêt brutal de la production de la plupart des industries. Elle a aussi par exemple stoppé le trafic aérien", explique Julie Sauvêtre, de l'association Zéro Waste France. 

L'humanité doit agir rapidement

Depuis les années 1970, nous consommons de plus en plus de ressources. La date du dépassement est passée de décembre à août. C'est une moyenne mondiale car les pays riches l'ont dépassée depuis bien longtemps. Il faudrait 1,6 planète pour soutenir nos modes de vies, mais 8,6 planètes si tout le monde vivait comme les Qataris par exemple. "Nous avons des solutions aujourd'hui. Il faut aller vers du moins-mieux-autrement pour faire reculer durablement le jour du dépassement", indique Pierre Cannet, directeur du plaidoyer pour le WWF. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne