COP21 : Fabius "pense être en mesure de présenter demain" un accord, les négociations continuent

Le président de la COP21, Laurent Fabius, le 9 décembre 2015 à la tribune du Bourget.
Le président de la COP21, Laurent Fabius, le 9 décembre 2015 à la tribune du Bourget. (? STEPHANE MAHE / REUTERS / X02520)

Le sprint final est engagé pour arriver à un accord entre 195 pays en vue de contrer le réchauffement climatique.

La conférence mondiale sur le climat est entrée dans sa dernière ligne droite au Bourget. Le président de la COP21, Laurent Fabius a annoncé "une nouvelle version du projet d'accord", jeudi 10 décembre au soir, au terme d'une longue journée de négociations et à la veille de la fin du sommet. Ce brouillon est censé être le dernier avant la version finale de l'accord qui doit permettre une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre. 

Ce projet d'accord prévoit de limiter la hausse bien en dessous des 2°C et de poursuivre les efforts vers un objectif de 1,5°C, selon Reuters. Les pourparlers doivent se prolonger dans la nuit entre les représentants des 195 pays. Le ministre des Affaires étrangères "pense être en mesure de présenter" vendredi une "proposition de texte final".

 La réunion plénière a été repoussée une première fois à 19 heures puis une seconde fois à 21 heures. Elle était initialement prévue en début d'après-midi, selon l'agenda disponible sur les écrans de la conférence du Bourget. 

Les négociations achoppent encore sur certains sujets-clé, comme la répartition des efforts entre pays du Nord et du Sud, les financements et l'ambition globale des objectifs, selon plusieurs observateurs.

Le nouveau document attendu ce soir doit être l'"avant-dernier texte" de travail avant celui du pacte final. Le président de la COP21, Laurent Fabius, l'a souhaité ainsi mercredi soir.

Vous êtes à nouveau en ligne