COP21 : les États-Unis font-ils marche arrière ?

FRANCE 2

En direct de Washington, Jacques Cardoze revient sur la déclaration choc du secrétaire d'État américain.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

John Kerry a refusé jeudi 12 novembre tout caractère contraignant à un éventuel accord à Paris lors de la COP21. Pour Jacques Cardoze, en direct de Washington, les États-Unis se veulent un soutien de poids à François Hollande, mais la loi américaine pourrait être un obstacle.

Le Congrès pourrait s'opposer à l'accord

"Nous avons ici aux États-Unis un problème de politique intérieur. Si le texte est trop contraignant, s'il comporte un volet financier alors il faudra passer devant le Congrès. Et au Congrès qui domine ? Les Républicains, les opposants de Barack Obama", explique Jacques Cardoze. Ils rejetteraient alors le texte et le monde pourra alors dire adieu à un accord international. "Ce que dit john Kerry, c'est 'écoutez-nous, sinon on ne pourra rien faire'", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne