COP21 : François Hollande recadre les États-Unis

FRANCE 2

John Kerry s'est déclaré opposé à tout accord contraignant sur le climat lors de la COP21. Une déclaration qui a fâché François Hollande.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

A trois semaines de l'ouverture de la COP21, l'annonce du secrétaire d'État américain John Kerry résonne comme un coup de tonnerre : "Il n'y aura pas d'objectifs de réduction juridiquement contraignants". Les États-Unis balaient ainsi d'un revers de la main tout caractère contraignant d'un éventuel accord à Paris. Une déclaration qui a fait sortir de ses gonds François Hollande.

Une clause de révision

En marge du sommet sur les migrants à Malte, le président s'est permis de recadrer les États-Unis : "Si l'accord n'est pas juridiquement contraignant, il n'y a pas d'accord. Ça voudra dire qu'il n'est pas possible de vérifier ou contrôler les engagements qui seront pris".
La France veut imposer une clause de révision pour obliger les pays signataires à revoir régulièrement leurs objectifs et à s'engager année après année pour limiter leur rejet dans l'atmosphère. Cette clause de révision, la Chine l'a acceptée. Les États-Unis plieront-ils ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne