Climat : l'Union européenne donne son feu vert pour ratifier l'accord de Paris

Projet de traité de la COP21, le 10 décembre 2015 à Paris. (Photo d\'illustration)
Projet de traité de la COP21, le 10 décembre 2015 à Paris. (Photo d'illustration) (BENOIT DOPPAGNE / BELGA MAG)

Adopté le 12 décembre 2015 à l'issue de la COP21, l'accord de Paris fixe pour objectif de contenir la hausse de la température moyenne de la planète "en dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels".

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une étape-clé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les 28 pays de l'Union européenne ont donné, vendredi 30 septembre, leur feu vert à la ratification de l'accord de Paris, adopté le 12 décembre dernier à l'issue de la COP21.

"Feu vert de tous les Etats membres pour une ratification rapide par l'UE de l'accord de Paris", a twitté le président du Conseil européen, Donald Tusk.

"Ce que certains croyaient impossible est maintenant une réalité", s'est félicité le président du Conseil, qui représente les 28 membres de l'UE. Ces derniers se sont retrouvés vendredi matin à Bruxelles pour autoriser une ratification accélérée de l'accord, qui se heurtait encore aux craintes de certains pays sur la part précise de leur effort.

L'UE, troisième émetteur de gaz à effet de serre

L'accord de Paris fixe l'objectif de contenir la hausse de la température moyenne de la planète "nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels et de s'efforcer de limiter cette augmentation à 1,5°C". Il entrera en vigueur 30 jours après sa ratification par au moins 55 pays représentant au total 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

L'UE, collectivement, est le troisième émetteur de gaz à effet de serre derrière la Chine et les Etats-Unis, qui ont ratifié ensemble l'accord de Paris.

Vous êtes à nouveau en ligne