Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron propose de réformer la Constitution

France 3

À la suite de sa rencontre avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat, Emmanuel Macron a fait une proposition audacieuse : inscrire dans la Constitution la défense de l’environnement, via un référendum.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le président de la République a annoncé, lundi 14 décembre, une réforme constitutionnelle après 3h30 de débats avec une centaine de membres de la Convention citoyenne pour le climat. Emmanuel Macron propose de garantir la préservation de l’environnement dans la Constitution via un référendum

Le Sénat pourrait bloquer le texte

Cette annonce symbolique n’a pas convaincu tous les participants de la Convention citoyenne pour le climat, qui ont fait part, depuis plusieurs semaines, de leurs doutes quant aux mesures réellement prises par l’exécutif pour l’écologie. "Je resterai vigilante", prévient une membre. "Ça ne répond pas à l’ensemble des questions qui ont été posées", rappelle une autre. La proposition doit d’abord être adoptée dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale, et par le Sénat. Mais ses membres, majoritairement de droite, ne cachent pas leur scepticisme. De leur côté, les écologistes restent sur leurs gardes : "Ça ne doit pas exonérer le gouvernement de mettre des moyens supplémentaires pour les grands objectifs climatiques", rappelle Nicolas Hulot, ancien ministre de l'Écologie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne